Médée [restitution]

D'après Euripide

Une femme parle de Médée. Au fur à mesure de son témoignage, au fur à mesure du récit, elle se confond à elle. Comment aborder et absorber Médée? L’Histoire se raconte à partir de ce questionnement. Un individu est indissociable de l’histoire qu’il traverse. Médée existe par l’histoire qu’elle porte et l’actrice devient Médée à travers l’histoire qu’elle nous en livre. «Medea nunc sum».
Nous plongeons dans un espace-temps singulier. Celui, après l’acte. Celui, après l’infanticide. Celui, après le mythe de Médée. Celui d’une femme enfermée dans son drame, aux prises avec sa tragédie. Et nous ne pouvons y échapper. Ça a eu lieu et ça semble vouloir ressurgir. Ça s’impose. Nous en devenons

Dates

2013
Théâtre La Vignette (34)

2012
Création à «La salle 3» (34)

 

Distribution

conception & mise en scène Julien Guill
interprétation Fanny Rudelle
création sonore Alexandre Flory
création lumière Marc Baylet-Delperier

Production la compagnie provisoire
Soutien La Salle 3